Ess-Aimons la gratuité !

Adresse postale et siège social:
31 rue du Barry du lion
11230 Puivert

Courriels: gratilib@riseup.net et gratilib@gmail.com

Tel: 06 43 95 50 25

Compte sur É-changeons tout

<< Accueil de la boutique

Principes et valeurs

Quels principes sous-tendent nos activités marchandes.

  • Le principe fondamental qui oriente nos activités marchandes est de financer le non-marchand par le marchand. Deux cas de figure:
    • Un outil nécessaire au développement de l'économie non marchande ne peut être diffusé qu'à travers une transaction marchande (ou du moins, le fait de vendre facilite grandement la diffusion) ; typiquement, c'est le cas pour les boîtes à livre1;
    • Le recours à l'autoproduction ou au non-marchand ne permet pas de disposer des ressources nécessaires pour la réalisation des objectifs de l'association.
  • Les prestations proposées à des organisations, même si elles sont payantes, doivent induire le développement de l'économie non marchande - du moins l'espère-t-on. Par exemple, la boîte à livres est un outil mis au service du développement des échanges non marchands.
  • Notre but reste toujours de minimiser les échanges marchands (vente et achat), tant dans notre action que dans les services que nous proposons. Par exemple, en vertu de la charte des maisons non marchandes, nous favorisons les zones d'emprunt sur la vente d'objets. Il s'en suit également que nous utilisons au maximum des ressources récupérées et agissons suivant des critères bien déterminés, tels que le choix du diy et de la simplicité volontaire.
  • Nous conservons un service non marchand (auto-produit ou produit gratuitement) de qualité équivalente pour les prestations produites par l'association. Soit via l'auto-production, soit via l'échange non-marchand. Ex. On revend un livre de collection, mais on garde l'équivalent en zone d'emprunt ou bien, on propose un service de numérisation de médiathèques, mais il est possible de le faire soi-même.
  • Nous n'intervenons pas pour la réalisation et la diffusion d'ouvrages favorisant la mutualisation et le partage au sein de groupes fermés. Par exemple, nous n'installons pas de boîtes à livre dans des résidences privées.
  • Les objets sont vendus si leur prix minimal sur le marché (sites de vente en ligne) excède une certaine somme plancher. Dans l'idée que:
    • Ce sont des objets ayant une forte valeur marchande ou une forte valeur d'appropriation (ex: collection), et, en général, une faible valeur d'usage. Donc, si nous les donnons, ils seront rapidement réintégrés dans le circuit marchand. Alors autant axer nos énergies sur des objets qui ont plus de chance de rester dans le circuit non marchand et en profiter pour financer l'extension du mouvement non marchand.
    • Pour financer le non marchand par le marchand, autant avoir de réelles pratiques marchandes (on maximise le profit). Le tout étant de bien séparer les deux. Dans notre optique, il n'y a pas de pratique marchande "meilleure" qu'une autre. Donc, il nous paraît inutile de vendre à un prix éthique, raisonnable, équitable, libre, etc. Nous vendons au prix du marché. En revanche, tous les bénéfices vont au développement de l'association.
  • Nous mettons tout en oeuvre pour ne pas créer de dépendance à l'égard des prestations que nous fournissons. Nous oeuvrons à notre propre disparition !!
 

1 Pour avoir accès à l'espace public.

Le contenu du site Association gratilib. Essaimons la gratuité !, sauf mentions contraires, est sous licence culturelle non-marchande. Par défaut, toute contribution est sous cette licence.
Site gratuit, sans publicité, à but non lucratif, communautaire, ouvert à tous, destiné à promouvoir et défendre les échanges non-marchands et la culture libre. Construit avec PmWiki. et hébergé par Toile Libre.